fbpx

AMP Google

AMP Google est l’acronyme pour Accelerated Mobile Page, ayant vu le jour en 2015. Bien que cette technologie soit relativement récente, elle a su s’imposer pour devenir un incontournable du SEO mobile. Nous parlons en détail de ce standard du Web et de son rapport aux performances SEO d’un site internet.

Google AMP, de quoi s’agit-il ?

En 2016, la navigation mobile constituait 51,3 % de la navigation web globale. Le besoin de concevoir des sites qui satisfont cette catégorie d’internautes s’est ainsi fait sentir. 

Google a alors mis en place l’AMP, une solution pensée pour suivre, mais aussi améliorer l’expérience de la recherche mobile. Comment ? Via un affichage des pages web, sur tablette et mobile, qui promet rapidité et fluidité. C’est valable aussi pour l’AMP WordPress. Bonne nouvelle ! Puisqu’il est démontré que la moitié des internautes quitterait la navigation suite à un temps de chargement lent estimé à plus de 3 secondes.

Cette donnée a poussé Google à considérer le temps de chargement comme étant une nécessité en matière de SEO. Logique ! Un site qui se charge rapidement permet la réalisation de plus d’actions par l’internaute, et donc une augmentation considérable du taux d’engagement.

En résumé, Google AMP est le format de sites web qui s’adapte à la navigation mobile. Il s’agit d’une version responsive, c’est-à-dire qui s’adapte aux différentes résultions d’écran existantes.

Quel est le fonctionnement de la technologie AMP ?

Techniquement parlant, la technologie AMP repose sur trois piliers, à savoir le Cache Google, le Javascript, et le HTML. 

Le code HTML d’une page dite AMP offre l’avantage de contenir un nombre réduit de lignes. Résultat ? Une exécution plus facile, des pages dont le poids est divisé, et donc un chargement dix fois plus rapide que les pages avec un code HTML classique.

Quant au Javascript des pages AMP et de l’AMP WordPress, il est optimisé de manière à le minimiser lorsqu’il s’agit d’affichage mobile. Cela accélère encore une fois l’exécution et donc le temps de chargement des pages web. Enfin, le Cache Google stocke la page construite et la propose parmi les résultats dans les SERPs (en fonction de la requête). 

Il est à noter qu’une page AMP n’affiche pas les styles CSS, ces derniers y étant désactivés. Le format AMP ne garde que le strict nécessaire : images, audio, Call-To-Action, boutons, liens…

Est-ce que tous les sites sont concernés par cette version responsive ?

À ses débuts, Google AMP a séduit beaucoup plus les sites de médias. Ces derniers avaient besoin d’offrir le meilleur en matière d’instantanéité compte tenu de la nature particulière de leur secteur d’activité. 

La technologie AMP a été également très prisée par les sites d’e-commerce. En effet, vous n’êtes pas sans savoir que les achats en ligne se font de plus en plus via des appareils mobiles. Et vu que les achats en ligne exigent des sites très rapides pour ne pas affecter le taux de conversion, l’AMP s’est systématiquement imposé. Aujourd’hui, tous les sites existant sur la Toile sont en mesure de bénéficier de Google AMP.

AMP et SEO, que faut-il savoir ?

La majorité se demande sur la pertinence de la technologie AMP pour le SEO. Question tout à fait légitime, à laquelle la réponse n’est autre qu’un grand OUI. 

Moz avait réalisé une étude qui a souligné l’augmentation du trafic organique du site Thrillist après avoir appliqué le format AMP sur plusieurs de ses pages. Le constat était le même pour deux autres sites médias également, que l’on nommera Média 2 et Média 3. Pour Thrillist, Média 2 et Média 3, les pourcentage d’évolution du trafic étaient respectivement de +70 %, +67 % et +30 %. Plutôt intéressant !

Si nous pouvons en déduire quelque chose, c’est que l’AMP et le SEO sont étroitement liés. L’AMP influe de manière indirecte sur le positionnement des pages web : les contenus AMP étant beaucoup plus valorisés par Google.

Pages AMP & Google Actualité, quel impact ?

amp et google actualités

La section Google Actualités est majoritairement consultée depuis des appareils mobiles. De ce fait, convertir les pages web en AMP s’avère une excellente stratégie d’acquisition de trafic et de fidélisation des internautes. Ainsi, et encore une fois, l’AMP et le SEO sont associés. Si vous désirez atteindre des positions satisfaisantes dans Google Actualités, n’hésitez pas à convertir vos pages en pages web AMP.

Est-ce que Google a indexé vos pages AMP ? Voici comment le savoir !

À ce sujet, rien de particulier ! La démarche pour savoir si vos pages AMP ont été indexées est pratiquement la même que celle spécifique aux pages classiques. Tout se réalise en effet depuis la Search Console.

Notez que pour les pages AMP, l’étape de validation précède l’étape d’indexation. Ainsi, il n’y a pas besoin de paniquer si tout semble bloqué quoique vous ayez demandé que vos pages AMP soient indexées. Pour cause : il faut prévoir une période de une à deux semaines avant que les changements soient opérationnels. 

En tout cas, il est possible de vérifier le fichier robots.txt pour être sûr de l’absence d’éventuelles erreurs bloquant l’indexation de vos pages AMP. Si tout est OK, il suffit alors de patienter !  

En résumé, sachez que le SEO et l’AMP sont désormais indissociables. Il est très important d’avoir un site responsive qui offre une expérience utilisateur hors pair. Cela, pour pouvoir affiner votre stratégie de référencement, fidéliser vos visiteurs et préserver vos positions dans les SERPs. Vous l’aurez compris, l’AMP Google est aujourd’hui un must, ne faites pas l’erreur de vous en passer ! 

Laisser un commentaire